(Marvel Comics, équipe créative: Christopher Cantwell, Salvador Larroca, Guru-eFX, Cory Petit)

Vous n'aviez peut-être jamais su que vous aviez besoin de Doom et de voyager dans le temps avec le super méchant Kang dans une comédie fugitive entre amis dans la veine de Double Take, mais vous l'avez vraiment fait. En parcourant les autoroutes du hobo, en se prenant des coups verbaux, la chimie entre ces deux personnages est très agréable. Le rythme habile du scénario de Christopher Cantwell résiste à la langueur en rendant chaque ligne de dialogue électrisante. Les visuels de Larroca, Guru-eFX et Petit rappellent les styles de Sergio Leone ou Clint Eastwood. La conclusion inévitable mais surprenante n'est renforcée que par le dard aigri d'un épilogue, montrant l'éclat du plomb même lorsqu'il est en difficulté. Il s'est passé beaucoup de choses avant ce numéro, mais le lecteur n'a besoin de rien en dehors de ce qui est dans ces pages. En dire beaucoup plus gâcherait les merveilleuses surprises de ces pages, mais il suffit de dire que ce numéro est un joyau méchant. NOTATION: ACHETER

DOCTOR DOOM # 6
CHRISTOPHER CANTWELL (W) • SALVADOR LARROCA (A / C)
Après avoir découvert le complot de Symkarian contre lui, le docteur Doom cherche une "police d'assurance" qui assurera son règne sur Latveria pour toujours. Avant de retourner dans son pays natal pour mener une guerre individuelle contre ceux qui ont usurpé son trône, il se lance dans une mission secrète pour trouver un appareil secret et puissant avec un allié improbable, Kang le Conquérant – tout en étant poursuivi par des mercenaires embauchés pour tuez-le à vue.

L'article REVIEW: Doctor Doom # 6 – "Doom And Time Traveling Super Villain Kang In A Fugitive Buddy Comedy" est apparu en premier sur Bleeding Cool News And Rumors.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici