1980 Ghost Story The Fog pourrait ne pas être dans les mémoires comme la plus belle heure du maître de l'horreur John Carpenter, mais il a toujours ses fans, y compris sa star Adrienne Barbeau, qui a exprimé son intérêt à apparaître dans une suite tardive.

L'histoire voit le centenaire d'une ville côtière californienne gâchée par la révélation que ses fondateurs ont coulé intentionnellement un navire s'approchant de ses côtes pour empêcher une colonie de lépreux de s'établir à proximité, puis ont utilisé l'or pillé de l'épave pour financer leur colonie construction. Dans le présent, un banc de brouillard eldritch arrive du Pacifique, d'où sortent les revenants aux yeux brillants des noyés, avec six descendants des fondateurs de la ville marqués pour la mort en représailles pour ce même nombre de marins tués dans la peur et la cupidité. cent ans auparavant.

Stevie Wayne de Barbeau est l'un des personnages centraux, sa voix rauque et sensuelle parfaite dans le rôle d'un DJ radio, et interviewée par The Thing With Two Heads à propos de sa carrière d'horreur, elle avait ceci à dire d'un retour potentiel. :

«J'adorerais jouer à nouveau Stevie Wayne, de nombreuses années plus tard.»

 Le brouillard "width =" 1200 "height =" 607 "/> </p data-recalc-dims=

L'oubli de The Fog n'est pas spécifiquement dû au fait qu'il s'agit d'un mauvais film – au contraire, c'est fantastique – mais quand un groupement de réalisateurs comprend des Halloween The Thing Assault On Precinct 13 and Escape From New York il a tendance à être négligé.

Il n'y a pas si longtemps, cela aurait pu sembler un défi de taille de parler d'une suite possible à un film de 40 ans, mais avec autant de zeitgeist d'une manière ou d'une autre répondant à la nostalgie Gen-X, la litanie de les efforts passés étant accordés de nouveaux versements sont plus importants que jamais, donc son heure peut encore venir. Bien sûr, il a déjà été revisité dans une version oubliable de 2005 qui a vu Selma Blair dans le rôle de Barbeau, et comme l'un des remakes médiocres des horreurs des années 70 et 80 qui ont émergé au cours des années 2000, moins on en parle, mieux c'est.

De son ouverture effrayante d'un vieux marin effrayant les enfants avec la trame de fond étrange à la coda brusquement terminée liant une fin lâche, The Fog est un film d'horreur gravement sous-estimé qui mérite plus d'amour, et une suite qui ramènerait Barbeau pourrait enfin lui attirer l'attention qu'il devrait avoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici