Final Fantasy XVI serait censé être une console PlayStation 5 exclusive pendant un an, selon les détails partagés par Piers Harding-Rolls, expert en recherche de jeux chez Ampere Analysis et anciennement chez IHS Markit.

Piers Harding-Rolls via Twitter a partagé quelques détails intéressants sur la manière dont l'accord entre Sony et Square Enix pour Final Fantasy XVI devrait fonctionner au cours des prochaines années.

Selon Harding-Rolls, qui dit avoir «confirmé» les détails par Sony lui-même, le prochain jeu de la franchise Final Fantasy devrait être «une exclusivité complète pendant 6 mois», et après cette période, il pourrait sortir le «Plates-formes non console», comme les PC.

La plate-forme PC a été explicitement mentionnée dans la bande-annonce de Final Fantasy XVI, même si, après la présentation PS5 plus tôt cette semaine, Square Enix a refusé de confirmer qu'elle arriverait sur la plate-forme. La démo présentée lors du dernier événement Playstation tournait sur un PC «émulant» les spécifications et l'expérience PS5.

Harding-Rolls ajoute en outre que le jeu devrait être «une console exclusive pendant 12 mois (après quoi il peut également venir sur d'autres consoles)».

Bien sûr, «le calendrier et la prise en charge de la plate-forme dépendent totalement des efforts de développement de Square Enix», ce qui signifie que le développeur et l'éditeur seraient techniquement autorisés à publier le titre sur Xbox Series X après un an, mais la décision finale dépendra toujours de leur volonté de le faire.

Il convient de noter qu’un accord similaire devrait être en place pour l’autre console PlayStation nouvelle génération exclusive de Square Enix, Project Athia, actuellement en développement chez Luminous Production.

Un autre accord signé par les deux parties à l'époque était Final Fantasy VII Remake, qui, selon la rumeur, serait libre de rejoindre d'autres plates-formes un an après la sortie originale.

Le post Final Fantasy XVI serait sorti sur Xbox et PC un an après la première apparition de PS5 sur Juicee News.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici