Un fils jaune, éclipsé par un minuscule rover SRV. "Src =" https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/ yUBRVMmhWtgHKU_vYoz6Vr6g2O8 = / 0x0: 1920x1080 / 640x360 / cdn.vox-cdn.com / uploads / chorus_image / image / 67555329 / CMDR_Korver_Stuemeae_DX_A_d1_989_1_POI_2.0.png "/

  Un SRV à la surface du Stuemeae DX-A d1-989 lors de l'expédition Distant Worlds 2 en 2019. | Image: Commandant Korver


  

<p> Le combat et l'exploration à la première personne ne sont que le début </p>
<p class= Elite Dangerous est un jeu vidéo comiquement grand, avec plus de 400 milliards de systèmes stellaires en tout. C'est tellement gros que les joueurs n'en ont jamais vu que 0,042% de leurs propres yeux. Avec Elite Dangerous: Odyssey la première extension payante du jeu en plus de cinq ans, les développeurs ajoutent encore plus à découvrir. La mise à niveau permettra aux joueurs de parcourir des milliards de mondes à pied pour la première fois, laissant entièrement le confort des véhicules traditionnels du jeu derrière. Mais ce n’est pas tout.

L'équipe de Frontier Developments ajoute également de tout nouveaux systèmes de jeu. Ils se concentreront sur le combat à la première personne, l'exploration solitaire et même la furtivité dans les zones bâties. À cette expérience s'ajouteront de nouveaux espaces sociaux – des dizaines de milliers d'entre eux – ainsi que des établissements entièrement nouveaux à découvrir.

Polygon s'est entretenu avec le concepteur principal Gareth Hughes pour en savoir plus sur Elite Dangerous: Odyssey . Pour l'entendre le dire, un jeu longtemps ridiculisé comme étant d'un mille de large et d'un pouce de profondeur est sur le point de devenir beaucoup plus profond.

Voici tout ce que nous savons sur Odyssey et comment il changera le jeu spatial lors de sa sortie au début de 2021.

Nouveaux pôles sociaux

Depuis Elite lancé en 2014, les joueurs n'ont jamais expérimenté le jeu que depuis l'intérieur d'un véhicule. Le plus souvent, c’est l’un des plus de 40 vaisseaux spatiaux du jeu. L'extension Horizons sortie en 2015, a également ajouté le Surface Recon Vehicle (SRV), que les joueurs peuvent utiliser pour parcourir la surface des planètes. Avec Odyssey les joueurs auront leur propre moment Neil Armstrong, posant virtuellement le pied à la surface de planètes inexplorées où personne n'est jamais allé auparavant.

Pour la plupart des joueurs, ce «petit pas» viendra un peu plus tard dans leur parcours en jeu. Pour beaucoup, le voyage à pied commencera dans l'un des nouveaux espaces sociaux du jeu. C'est là qu'ils peuvent se réunir avec d'autres joueurs et obtenir des missions de personnages non joueurs (PNJ) en personne.

Hughes dit à Polygon qu'il y aura trois types d'espaces sociaux: Planetports, Spaceports et Outposts. Ceux-ci seront ajoutés au jeu à des emplacements préexistants tout autour de la Voie lactée, selon les types de structures déjà en place.

Les petites stations orbitales – de petits avant-postes miniers, peut-être, ou des dépôts commerciaux avec seulement quelques pistes d'atterrissage – obtiendront des centres sociaux d'Outpost. Pendant ce temps, de plus grandes bases stellaires – les starports emblématiques de Coriolis en forme de dé à 20 faces et les stations Orbis massives et sphériques, chacune avec une douzaine de plates-formes d'atterrissage ou plus – recevront des Spaceports. Enfin, les grandes installations de surface – pensez aux sites Survey et aux Observatoires, chacun avec autant de capacité qu'une grande base stellaire – recevront Planetports.

D'après les informations fournies à Polygon par la carte Elite Dangerous Star Map (EDSM) dirigée par les joueurs, ces ajouts à eux seuls ajouteront plus de 40 000 nouveaux espaces intérieurs pour que les joueurs puissent se détendre. tout cela différent les uns des autres. Alors que Hughes a déclaré que son équipe travaille sur l'ajout de variations par le biais d'éléments tels que des drapeaux et des bannières, il n'y aura que les trois dispositions uniques au lancement.

«Ils se sentiront certainement différents entre les planètes Planetports, les Spaceports et les avant-postes», a déclaré Hughes à Polygon. "Il est difficile pour nous de générer […] la grande quantité de contenu que cela pourrait prendre pour les rendre uniques."

Les centres sociaux seront principalement construits pour l'efficacité, a déclaré Hughes, avec des donneurs de quête et des vendeurs positionnés à peu près au même endroit d'un site à l'autre. Les joueurs devraient s'attendre à des interactions plus intimes, y compris des séries de quêtes avec beaucoup de dialogue. Mais l'architecture sera sensiblement la même d'un endroit à l'autre.

«Le temps, c'est de l'argent dans Elite », a déclaré Hughes, «donc nous ne voulions pas vraiment que les gens aient du mal à s'engager avec ces [social hubs] quand ils ont des choses à faire. . Nous essayons donc de trouver cet équilibre vraiment fin entre eux se sentant uniques dans les trois types de catégories que j'ai décrites, qu'ils sont efficaces pour naviguer et qu'ils ont un vrai punch visuel. »

Une partie de ce punch visuel viendra des fenêtres massives. Par exemple, dans les centres sociaux des ports spatiaux, les joueurs auront droit à une vue complète à 360 degrés de l'intérieur du tambour d'une station spatiale très fréquentée. Lorsque des PNJ et d'autres joueurs viendront à quai, ceux qui sont assis à l'intérieur du hub social pourront les regarder voler en temps réel. Pour un jeu où certains joueurs passent des années sur de longues expéditions, les explorateurs peuvent désormais s'attendre à un accueil chaleureux à leur retour. Tout ce qu’ils ont à faire est de faire savoir à leurs amis qu’ils sont sur le chemin du retour, et la cantine locale peut facilement être remplie de sympathisants.

De plus, les PNJ à l'intérieur de ces nouveaux centres sociaux dans Elite différeront en fonction des factions qui les contrôlent. Cela mettra au premier plan une partie souvent négligée du jeu qui a été présente depuis son lancement – le système complexe de conflits politiques et économiques qui font de la zone peuplée du jeu (connue sous le nom de "la bulle") un endroit si intéressant pour se détendre. .

Les fans et les développeurs l'appellent la simulation d'arrière-plan, ou BGS en abrégé, et elle jouera un nouveau et important rôle dans Odyssey .

Le BGS

 Deux personnages se tiennent avec des boissons à une table haute. À l'extérieur se trouve une scène industrielle s'élevant en forme de tonneau autour d'eux. "Data-mask-text =" false "src =" https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/INffoS7JPhL9vKhwjmUUfqG--TM=/800x0 / filtres: no_upscale () / cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/21922171/spaceport.jpg ">
      <cite> Image: Frontier Developments via YouTube </cite><br />
      Un hub social de Spaceport, situé à l'intérieur du tambour tournant d'une station spatiale Coriolis existante dans le monde de <em> Elite Dangerous </em>.</p>
<p id= On a beaucoup écrit sur la soi-disant Stellar Forge qui a été utilisée pour créer la version Elite de la Voie lactée. Dans le passé, je l’ai appelé un tumbler de roche galactique, qui utilisait toutes les informations scientifiques du monde réel qu’il pouvait trouver pour placer les étoiles et les planètes qui les accompagnaient dans le monde du jeu. Mais, courir aux côtés de Stellar Forge était un autre système qui a généré de manière procédurale les groupes de fiction, les alliances et les petites guerres qui parsèment la bulle.

Prenez, par exemple, mon système stellaire d'origine de Ross 263. Il y a sept factions de PNJ différentes présentes dans le système actuellement, y compris des groupes tels que les Ross 263 Independents, Ross 263 Transport Company et Silver Galactic Incorporated. À ce jour, ces factions n'ont jamais été représentées que par une entrée sur une liste et une image fixe d'un caractère aléatoire. Dans Odyssey ces personnages prendront enfin vie.

En visitant la gigantesque base stellaire de Doi City aujourd'hui, je peux prendre des missions de toutes ces factions mineures. Et, tout comme d'autres jeux massivement multijoueurs complexes, je gagnerai de l'argent ainsi que des crédits de faction en fonction de la personne avec laquelle je travaille. Le crédit de faction est déjà un élément majeur du gameplay dans Elite que les joueurs utilisent pour débloquer des permis leur permettant de visiter des systèmes stellaires de haute sécurité ainsi que des vaisseaux de haut niveau. Mais ce que de nombreux joueurs de Elite ne réalisent pas, c'est que prendre des missions change en fait le sort de ces factions mineures dans la simulation d'arrière-plan.

Lorsque les joueurs entreprennent des missions pour une faction, ils peuvent en fait augmenter le contrôle de cette faction sur un système stellaire donné. Cela permet à son tour à ces factions de prendre le contrôle des zones bâties en son sein. Les factions peuvent entrer en guerre les unes contre les autres, chassant les concurrents des systèmes stellaires voisins ou se livrant à des batailles intestines contre leurs voisins les plus proches. Les systèmes peuvent exploser, augmentant les récompenses pour tout joueur prenant des missions dans ce domaine. Ils peuvent également faire faillite, ce qui se traduit par des missions axées sur le transport de nourriture et d’abris aux résidents et réfugiés pauvres du système.

"Ce n'est pas seulement que le Background Sim change le jeu pour tout le monde", a déclaré Hughes. "C'est que tout le monde peut changer la Sim d'arrière-plan."

Hughes a dit à Polygon que le BGS et les factions qui y manœuvrent joueront un rôle énorme dans le ton et le timbre des options de jeu disponibles dans un système stellaire donné. En fait, des groupes de joueurs peuvent activement pousser le BGS d'une manière ou d'une autre grâce à des efforts concertés, créant les types de missions à pied et à la première personne qu'ils préfèrent vivre.

Cette influence dirigée par le joueur se manifestera le plus clairement dans les nouveaux emplacements planétaires les plus récents, les plus grands et les plus dynamiques de Odyssey . Ils s'appellent Settlements, et Hughes dit qu'ils proposeront des façons entièrement nouvelles de découvrir le jeu.

Établissements

 Deux joueurs marchent parmi des caisses et des boîtes sur une planète poussiéreuse. Le ciel est bleu pâle et ils portent des combinaisons spatiales. "Data-mask-text =" false "src =" https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/TC6W1FkPaXD081N8AreOjH0xl7E=/800x0/filters:no_upscale () /cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/21922172/settlement.jpg ">
      <cite> Image: Frontier Developments via YouTube </cite><br />
      Deux joueurs voyagent à travers une colonie. Le portail rouge est le sas d'un immeuble d'habitation. Au loin se trouve un bâtiment de production, ici thématisé comme un espace industriel avec des cheminées.</p>
<p id= Lorsque Odyssey sera lancé au début de 2021, des «milliers» de nouvelles colonies seront ajoutées au jeu. Ils apparaîtront à la surface des planètes existantes, mais aussi sur des planètes nouvellement accessibles avec des atmosphères minces. Et chacun d'eux aura une ou plusieurs factions en lice pour le contrôle.

Les colonies seront plus grandes que les centres sociaux, a déclaré Hughes. Chacun comprendra plusieurs bâtiments, chacun ayant un thème correspondant à la nature de la colonie elle-même.

«Nous avons des bâtiments de production», a déclaré Hughes, «où ils traiteront le minerai dans une colonie d'extraction, ou s'occuperont de la production agricole d'une colonie agricole, ou traiteront de la production industrielle d'un processus industriel. Donc, ce sont presque comme des usines, n'est-ce pas, mais des usines thématiques pour ce type de colonie.

«Nous avons des bâtiments électriques, qui sont un peu comme un réacteur, qui est la source d'énergie pour toute la colonie», a-t-il poursuivi. «Nous avons d'autres bâtiments, qui sont des bâtiments d'habitat, où les gars de la colonie restent et vivent – bien que nous n'ayons pas toujours d'habitats, parce que parfois nous aimons déduire que les travailleurs volent en avion puis volent. reculer. »

Une fois que les joueurs arrivent dans une colonie, ils pourront passer en douceur entre les espaces extérieurs – les surfaces poussiéreuses de planètes lointaines – et ces espaces intérieurs thématiques à travers des sas. Une fois à l'intérieur, ils pourront respirer sans l'aide de leurs combinaisons spatiales. Les missions peuvent les obliger à visiter un endroit donné, à récupérer un objet spécifique ou à tuer un certain PNJ.

Alternativement, les joueurs peuvent simplement participer à une colonie sans y être invités et faire ce qu'ils veulent. Les options incluent le pillage furtif du lieu ou la mort de tous les PNJ qu'ils peuvent trouver et s'enfuir avec tout ce qui n'est pas cloué. S'il y a combat, Hughes a également déclaré que cela pouvait être de type interarmes. Cela signifie que les joueurs à pied peuvent être soutenus par d'autres joueurs à l'intérieur de SRV à roues et même de vaisseaux spatiaux, tous travaillant dans le même but.

Tout ce que font les joueurs à l'intérieur de ces colonies, bien sûr, aura un résultat direct sur les factions qui les contrôlent et le BGS qui dicte qui contrôle quelles parties d'un système stellaire.

«Le BGS peut également commencer à déduire la difficulté de la colonisation, à travers quelle faction la contrôle», a déclaré Hughes, «y compris la qualité de leurs combattants. Donc, encore une fois, c'est un moyen indirect de permettre aux joueurs d'augmenter leur puissance dans le jeu et d'avoir encore des défis, car ce que nous ne voulions pas trouver, c'est que vous vous rendiez dans un règlement et que cela ressemble exactement à tout autre règlement – surtout si le combat commence. »

Une marée montante

 Un joueur se tient à un guichet, des bagages éparpillés. "Data-mask-text =" false "src =" https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/CB-b6fN9hBQestsDrBGEoQJGGYc=/800x0/filters : no_upscale () / cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/21922174/apex.jpg ">
      <cite> Image: Frontier Developments via YouTube </cite><br />
      Art conceptuel montrant un nouveau fournisseur dans le jeu, appelé Apex Interstellar Transport, qui servira de roi du service de taxi.</p>
<p id= Bien sûr, Elite Dangerous n’est pas le seul jeu spatial à l’état sauvage actuellement. Eve Online gère ses systèmes économiques et politiques complexes depuis près de 15 ans. Pendant ce temps, No Man’s Sky a attiré l’attention des joueurs du monde entier avec sa propre génération de procédures couvrant la galaxie et la construction de monde ésotérique. Mais la mise à jour Odyssey du moins en surface, semble rapprocher Elite de son principal concurrent – les jeux somptueux et tentaculaires multi-genres du Star Citizen univers.

Nous avons demandé à Hughes comment il avait été inspiré par les autres jeux extrêmement populaires du genre spatial.

«Je suis vraiment ravi qu’il y ait d’autres jeux compétitifs dans l’espace», a-t-il déclaré. «Je pense que cela ne fait que susciter l'intérêt pour nous tous. Si notre base de joueurs regarde d'autres jeux et est enthousiasmée par eux, puis avec Odyssey si nous commençons à entrer aussi dans leur espace à pied, je pense que c'est juste bon pour tout le monde. "

«Je pense que Elite a toujours été assez unique dans son exécution», a-t-il poursuivi. «Il a trouvé sa propre identité. […] Je pense que si nous examinons trop attentivement ce que font les autres, alors vraiment, nous commençons à peine à créer un fac-similé. Et cela ne m'intéresse pas particulièrement. J'aime être inspiré par les autres. C’est tout ce que je pense, je pense. J'aime le fait que Elite possède une identité unique, et je ne suis pas vraiment intéressé à le rapprocher des autres jeux. »

Nous en apprendrons davantage dans les mois précédant le lancement de Elite Dangerous: Odyssey au début de 2021, qui devrait arriver simultanément sur PlayStation 4, Windows PC et Xbox One.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici