Ce récapitulatif de To the Lake saison 1, épisode 3 contient des spoilers. Vous pouvez consulter nos réflexions sur l'épisode précédent en cliquant sur ces mots.

Consultez notre revue de saison sans spoiler.

Comme indiqué dans le récapitulatif précédent, le temps devient un problème dans To the Lake épisode 3, c'est pourquoi il s'ouvre avec le groupe essayant de se mettre à l'abri dans une grande tente et réalisant que ce n'est qu'un petite consolation contre les éléments. Et c’est probablement le moindre des problèmes de quiconque.

Les choses s'améliorent pour Misha, au moins – Polina lui dit que s'il parvient à lui procurer de l'alcool, elle va coucher avec lui, et il est sur l'affaire immédiatement. Cette intrigue secondaire – qui persiste pendant la majeure partie de l’épisode et a quelques moments amusants plus tard – est la plus proche To the Lake est vraiment devenue pure humour, et c’est agréable à voir.

Lorsque le groupe est à nouveau capable de bouger, il ne fait que tomber sur plus de carnage. Un blocus militaire a été saccagé, laissant derrière lui un véritable gâchis. Lors de son enquête, Sergey est poignardé à l'estomac par un soldat blessé, ce qui constitue la deuxième intrigue secondaire majeure de cet épisode. Avec le protagoniste nominal de la série mis en place, la panique commence à s'installer, tout comme une faiblesse jusqu'alors invisible de Boris, le survivaliste stoïque, dont les mains tremblent si fort, au moins en partie par souci pour son fils, que Misha est forcé pour se rendre à leur prochaine destination.

Cette destination s'avère être une maison où ils rencontrent Igor – on suppose la même à la radio. C'est un mec sournois, et on suppose non seulement parce qu'il est infecté par le virus. Je suis heureux que la série ait présenté un scénario assez désespéré avant que quiconque soit enclin à faire confiance allègrement à cet homme. Anna a besoin d’une aiguille et d’un fil pour sauver la vie de son mari, et si être en couple avec Igor manifestement suspect est la seule façon de l’obtenir, alors très bien.

Avec Sergey recousu, il est temps pour lui de dormir de la blessure, laissant tout le monde s'inquiéter de son état et de ce qu'ils vont faire ensuite. Boris est particulièrement préoccupé, qui s'ouvre à Misha sur la perestroïka, la restructuration politique et économique de l'Union soviétique qui a conduit au moins en partie à l'effondrement du bloc de l'Est; années de sa recherche scientifique ont été perdues dans le processus. Cette conversation assez sérieuse est rendue quelque peu hilarante par Misha qui passe sa totalité à essayer de récupérer la bouteille de vodka que Boris a bu sans qu'il la voie. Finalement, le vieil homme le repère et jette l'alcool dans la neige.

Une conversation entre Anna et Ira est beaucoup moins drôle. Il n'y a toujours pas d'amour perdu entre les deux, et Ira expliquant comment leur relation a échoué uniquement parce qu'elle ne s'est pas éteinte pendant un moment après la naissance d'Anton n'améliore guère les choses. Je suis l’équipe Anna, de toute façon.

Une bonne source de tension dans l’épisode 3 de To the Lake est l’étrangeté croissante d’Igor, et son visage excité en voyant le coffre plein de fournitures d’Anna est un bon présage. Le développement de la sous-intrigue Misha et Polina est cependant beaucoup plus amusant. Misha lui propose finalement un «sorbet alcoolisé» qui n'est qu'un bol de neige sur lequel Boris a versé sa vodka – pomme de pin incluse. Néanmoins, après avoir appris qu’il n’avait jamais été ivre auparavant, elle le laisse manger les trucs de son corps, ce qui l’amène rapidement à vomir partout, à son grand amusement.

Au milieu de tout ce plaisir, Polina aperçoit quelqu'un qui les espionne, mais il s'en va rapidement.

Les freins ayant été appliqués ici, il reste suffisamment de temps pour que la dynamique de ces personnages s'infiltre réellement. Le délire de Sergey le pousse à prendre Anna pour Ira, qui doit piquer, et cela donne à Lyonya une autre chance de s'enfuir dans la nuit, toujours pas convaincue que ce groupe est suffisamment capable de survivre. Polina a également du mal mentalement à avoir tué un homme dans le premier épisode, ce qui dément son extérieur diabolique.

Les choses commencent à s'effondrer lorsque Boris arrive en train de fumer et de brandir un fusil de chasse, clairement terrifié à la perspective de perdre Sergey et de s'être perdu dans la bouteille. Heureusement, il peut être retenu avant de blesser qui que ce soit, ce qui conduit à une matinée incroyablement difficile. Mais au moins, Sergey est en voie de guérison, en grande partie grâce à Lyonya, qui amène Olga, un vétérinaire, pour lui donner des antibiotiques.

Finalement, il est temps pour Igor de déménager. Il saute Misha par derrière et vole les fournitures du groupe, conduisant Boris et Lyonya à prendre d'assaut sa maison. À l'intérieur, certaines des images les plus provocantes de la série à ce jour: la famille infectée d'Igor, se régalant sur le sol taché de sang. Une femme attaque le groupe avec une hachette et elle est abattue à la fin de l’épisode.

Merci d'avoir lu notre récapitulatif de To the Lake saison 1, épisode 3. Pour plus de récapitulatifs, de critiques et de fonctionnalités originales couvrant le monde du divertissement, pourquoi ne pas nous suivre sur Twitter et aimer notre page Facebook ?

Jonathon Wilson

Jonathon est le co-fondateur de Ready Steady Cut et est rédacteur en chef et critique en chef du point de vente depuis 2017.

Le post To the Lake saison 1, récapitulatif de l'épisode 3 – ne faites confiance à personne est apparu en premier sur Ready Steady Cut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici