Ce récapitulatif de To the Lake saison 1, épisode 6 contient des spoilers. Vous pouvez consulter nos réflexions sur l'épisode précédent en cliquant sur ces mots.

Consultez notre revue de saison sans spoiler.

L'ouverture de l'épisode 6 de To the Lake fournit une ride intéressante à ce que nous avons vu jusqu'ici. Alors que nous voyons un homme en uniforme militaire cracher du sang alors qu'il se prépare à se brûler et que l'on suppose que c'est sa famille décédée chez eux, un reportage indique que la tenue militaire ou les soi-disant «nettoyeurs» que nous avons vu rassembler les gens et les exécuter ne sont pas les militaires russes, mais une sorte de groupe privé qui a utilisé le prétexte de l'évacuation pour massacrer les gens qui résistent à être enfermés. Cela soulève de nombreuses nouvelles questions qui peuvent ou non être intéressées par les trois derniers épisodes.

Quoi qu'il en soit, Anna présentant maintenant des signes évidents d'infection, le groupe doit décider quoi faire ensuite. Anna doit au moins être mise en quarantaine, mais cela va évidemment provoquer une grave discorde.

Quoi qu'il en soit, nous revenons à un an et demi avant, à Sergey rencontrant Anna et découvrant ensuite qu'elle allait être sa thérapeute de couple – il est évident que nous sommes autorisés à mieux comprendre leur relation afin qu'Anna soit visiblement imminente la disparition frappe plus fort. Et juste comme ça, nous avons réduit la conduite de groupe, Anna luttant pour maintenir sa conscience. Tout le monde est obligé de s'arrêter. Ils se réfugient dans une maison abandonnée alors que l’état d’Anna se détériore rapidement.

Dans un autre flash-back, nous voyons la thérapie de couple de Sergey se dérouler très bien. Mais nous voyons aussi Anna remettre l’emballage vide du préservatif dans la poche de Sergey.

De retour à la maison de nos jours, Pavel donne des masques à Anton et Ira – comme ils sont familiers – et leur confie la tâche de rechercher les médicaments. Pavel révèle à Sergey qu'il est potentiellement immunisé contre le virus; il a été directement exposé à plusieurs reprises. Ils sont interrompus par une Marina hurlante, qui a découvert les corps dans l’étude. C’est la maison que nous avons vue lors de l’ouverture de l’épisode. Pavel les regarde et se rend compte qu'ils ont été infectés – il ferme la pièce, mais nous devons supposer que Marina a été exposée, et nous ne pouvons pas oublier qu'Ira a fouillé dans le tas de cadavres infectés dans l'épisode précédent. Et tous étant à proximité d'Anna, évidemment.

De sa quarantaine, Anna supplie Ira de ne pas abandonner Misha quand elle est partie, ce qu'il surprend malheureusement. Sergey est clairement dans le déni. Il pense que c’est un rhume régulier, car un autre d’entre eux serait malade, mais personne n’en achète. Lyonya veut diviser la maison en différentes zones pour différentes personnes, mais Sergey est grossièrement offensé par l'idée, même si cela a un certain sens pour moi. Marina, quant à elle, est de plus en plus frénétique face à l'infection et veut partir le plus tôt possible.

En parlant de Marina, elle est la suivante pour le traitement flashback. Nous la voyons faire un test de grossesse pendant son quart de travail dans un club de strip-tease, il semble donc qu'il y ait du vrai dans l'accusation que Polina a portée à son retour lors de la première. C’est là qu’elle rencontre Lyonya, et ils font l'amour dans sa voiture à l’extérieur. Donc, elle était déjà enceinte quand ils se sont rencontrés.

Nous décrivons ensuite l’attitude de Polina. Son flashback la montre au chevet de sa mère alors qu’elle est branchée à un ventilateur. Lyonya est dans la pièce en train d'organiser ses funérailles, ce dont Polina est furieuse. Lyonya essaie d’expliquer qu’elle est entêtée et qu’elle n’est plus vraiment vivante, malgré le bip des machines, et au moment où il réconforte sa fille Marina l’appelle. Il n’est pas étonnant, vraiment, que Polina soit comme elle est. Il y a beaucoup de traumatismes dans sa trame de fond.

De nos jours, Anna parle à Polina à travers la porte, lui demandant de lever la lampe de poche pour qu'elle trouve l'interrupteur. C'est évident ce qui va arriver, mais c'est toujours un choc pour Polina et le public de voir les yeux d'Anna vitrifiés par l'infection. Misha parcourt les couloirs teintés de vert de la maison – presque une réplique directe du coup d'ouverture – et dans le bureau, où il prend le pistolet que l'officier a utilisé pour exécuter sa famille (il l'a caché plus tôt, probablement pour y retourner pour cela. raison.) Misha tient l'arme sous son menton, se préparant à se suicider, mais Polina l'attrape. Misha prononce un grand discours de dégoût de soi, en partie en raison des circonstances et en partie en raison de sa difficulté évidente avec les émotions. Polina avoue être amoureuse de lui, mais il répond froidement qu'il n'est pas amoureux d'elle.

Avec Marina de plus en plus frénétique, la décision est prise qu'elle, Lyonya et Polina partiront seules, avec les instructions de Boris pour essayer de se rendre au lac. Voilà: la première fracture majeure du groupe.

De retour à l'intérieur, Sergey confronte Boris à propos d'un flashback antérieur de son père, ivre, lui tirant accidentellement dans la jambe avec un fusil de chasse. Il est évident que Sergey élimine ses frustrations sur la cible la plus facile ici. Suivant vraisemblablement le vieil exemple de Boris, Sergey devient extrêmement ivre. Ira le trouve plus tard évanoui, la tête dans la piscine, presque noyé. Ira l'embrasse et ils font l'amour au bord de la piscine.

Au moment où cela se produit, nous passons à Marina et Lyonya, et Marina découvre qu’elle saigne – elle ne crache pas non plus. Dans leur panique, ils quittent la route et s'écrasent. Pavel, quant à lui, donne à Anna une transfusion de son propre sang. Si elle survit maintenant, Sergey aura beaucoup à répondre. Et il semble que la survie soit sur les cartes, puisque la scène finale de l'épisode la voit consciente, non plus aveugle et probablement impatiente de voir son mari. Yikes.

Merci d'avoir lu notre récapitulatif de To the Lake saison 1, épisode 6. Pour plus de récapitulatifs, de critiques et de fonctionnalités originales couvrant le monde du divertissement, pourquoi ne pas nous suivre sur Twitter et aimer notre page Facebook ?

Jonathon Wilson

Jonathon est le co-fondateur de Ready Steady Cut et est rédacteur en chef et critique en chef du point de vente depuis 2017.

Le post To the Lake saison 1, récapitulatif de l'épisode 6 – les péchés des pères sont apparus en premier sur Ready Steady Cut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici