Ce récapitulatif de Deadwind saison 2, épisode 2, «The Meelika», contient des spoilers. Vous pouvez consulter nos réflexions sur l'épisode précédent en cliquant sur ces mots.

Consultez notre revue de saison sans spoiler.

Consultez tous nos récapitulatifs dans l'archive des épisodes.

Au lendemain de la fin choquante de l'épisode précédent, Nurmi dirige les enquêteurs sur la scène du crime à la recherche de preuves de l'agresseur, y compris le propriétaire enregistré d'un vélo électrique – je suppose que je me trompais à propos du fait qu'il s'agit d'une poussette, mais pardonnez-moi , ce n'était à l'écran qu'une seconde. J'avais aussi tort que Koskimäki soit mort – il est dans un état critique à l'hôpital, et Karppi est avec lui, mais sa fille l'a complètement étouffé. Deadwind la saison 2, l'épisode 2 nous rattrape rapidement et voit une équipe SWAT de la police attaquer la maison du propriétaire de vélo électrique enregistré, dont le vélo a – ne le saviez-vous pas? – volé.

Heureusement, cependant, il peut être suivi via GPS, et Nurmi le suit jusqu'à un camion – le conducteur ne savait pas qu'il était là-dedans, mais il s'est arrêté à une station-service assez longtemps pour que quelqu'un ait pu le charger à l'intérieur . Nurmi regarde la télévision en circuit fermé de la station-service, qui montre l'acte en cours, mais l'auteur est assez intelligent pour éviter les caméras. Un chien policier ramasse une piste qui mène Nurmi à une boîte d'allumettes avec un numéro écrit au dos.

À l'hôpital de "The Meelika", Karppi est doucement raconté quelque chose par un médecin – on suppose que Tapio est mort – et nous la voyons brièvement noyer ses chagrins dans un pub avant de rentrer chez elle.

La nouvelle de la mairesse Sara Tulisuo aurait prétendument accepté des pots-de-vin en échange de l'octroi à Kaartamo Nordic des droits contractuels exclusifs sur le projet de tunnel. Elle charge Henri de l'examiner et Makaela de parcourir ses courriels dans l'espoir d'aller au fond de ce qu'elle insiste est une mise en place.

Karppi et Nurmi découvrent que le National Bureau of Investigation enquête sur la mort de Tapio. Leur représentant, Poteri, les emmène sur les lieux, exposant la chaîne des événements. Il explique comment Kerttu était à l'étage avec des écouteurs lorsque le tueur est entré (après avoir coupé le courant à l'aide du disjoncteur principal), est descendu pour enquêter, puis s'est enfui dans sa chambre, où elle a été abattue.

L'inspecteur en chef Jorma Kilju est désormais responsable du service de police. Il montre une photo prise de la vidéosurveillance à la station-service – leur principal suspect. Nurmi décrit les deux victimes estoniennes, les similitudes dans leur mort et leur lien avec Kaartamo Nordic. Les deux hommes ont utilisé un cargo, le Meelika, pour voyager entre Helsinki et Tallinn, propriété de NK, et JP explique comment les deux hommes avaient un casier judiciaire pour des infractions en matière de drogue. La combinaison de lettres que Tapio a gribouillée dans son sang a été parcourue dans la base de données mais sans succès.

Karppi doit annoncer à Emil qu'ils ne font plus de ski, ce qu'il ne prend pas bien, mais la menace de lui retirer le temps passé à l'écran – déjà là! – le fait sortir de sa chambre. Il a aussi des poux, donc une mauvaise journée tout au long. Nurmi montre à Karppi la boîte d'allumettes et elle identifie immédiatement le numéro au dos comme un complot d'enterrement. Ils y vont et trouvent une pierre tombale pour Jimi Waldemar, 16 ans, "Jimi" ressemblant beaucoup au mot que Tapio écrivait dans son sang.

Le henné reste avec Jere, qui a les traces d'un toxicomane mais qui est apparemment propre depuis deux ans. Elle se rapproche également plus inconfortablement d'un trafic de drogue.

Karppi donne à Nurmi le maigre sur Jimi: sa mère est décédée quand il avait deux ans, son père était alcoolique; adolescent, Jimi s'est enfui à plusieurs reprises et a été placé en garde à vue. Ces derniers mois, il avait été stagiaire sur un navire en tant que mécanicien de pont – oui, bien sûr, le navire était le Meelika. Il a disparu du navire et a ensuite été dragué de l'eau, mort. Son certificat de décès a été signé par Tapio et une docteure Tiina Selin, qui travaille à l'hôpital de Porvoo mais dirige également un cabinet privé depuis sa résidence d'Helsinki. Elle peut peut-être expliquer pourquoi une autopsie n'a jamais été réalisée sur Jimi. Karppi l'appelle pour lui demander si elle serait prête à se rencontrer. Elle l'est, en 45 minutes.

De retour chez Jere, Henna explique comment elle a connu Jaan, le marchand estonien dont les campeurs van Karppi et Nurmi ont découvert. Elle a volé sa cachette, et maintenant il est visiblement mort, ayant été gelé à mort dans un casier de stockage. Elle a donc des drogues que personne ne cherche, d'une valeur de 30K, mais elle ne veut pas les vendre dans la rue. Jere ne veut pas être impliqué, pour des raisons évidentes.

Dr. Selin reçoit un visiteur, mais ce n'est pas Karppi – l'agresseur pointe une arme sur elle alors que la scène se coupe. Karppi et Nurmi sont en route, discutant de Tapio. Quand ils y arrivent, un homme à proximité pilote utilement un drone qui a enregistré la zone pendant les 30 dernières minutes, Karppi et Nurmi regardent par-dessus et voient le paquet de perp. Dr. Selin dans une camionnette. Ils peuvent obtenir la plaque d'immatriculation et mettre un APB. Mais pendant que Karppi attend que Nurmi remplisse sa voiture, elle aperçoit la camionnette, réquisitionne un véhicule civil et la poursuit. Elle la trouve finalement garée et entre dans un bâtiment voisin, où elle trouve une autre victime aux yeux bandés. Le perp est toujours dans le bâtiment mais est capable de s'échapper, c'est là que Deadwind saison 2, épisode 2 se termine.

Nous devenons rapidement le premier site Web indépendant de diffusion en continu. Veuillez prendre en charge Ready Steady Cut aujourd'hui. Assurer son avenir – nous avons besoin de vous!

Devenez un mécène!

Pour plus de récapitulatifs, de critiques et de fonctionnalités originales couvrant le monde du divertissement, pourquoi ne pas nous suivre sur Twitter et aimer notre page Facebook?

Jonathon Wilson

Jonathon est le co-fondateur de Ready Steady Cut et est rédacteur en chef et critique en chef de la succursale depuis 2017.

Le récapitulatif de l'épisode 2 de la saison 2 de Deadwind – "The Meelika" est apparu en premier sur Ready Steady Cut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici