Ce récapitulatif de To the Lake saison 1, épisode 2 contient des spoilers. Vous pouvez consulter nos réflexions sur l'épisode précédent en cliquant sur ces mots.

Consultez notre revue de saison sans spoiler.

Nous reprenons là où nous nous sommes arrêtés dans l’épisode 2 de To the Lake les militaires ayant abattu Sergey et Anna… mais ce n’est pas eux, juste un autre couple au hasard dans le mauvais village. Le vrai Sergey et Anna sont approchés par un homme dont la femme est enceinte, mais Ira tire quelques coups de semonce et refuse d'aider. Ils doivent l'envoyer sur son chemin. Immédiatement, il est clair qui va être altruiste et qui n’est pas là; Anna et Marina veulent aider les gens, Ira et Lyonya non, Sergey est coincé au milieu et Boris est occupé à être un pragmatique. Il est probablement logique dans ce cas qu'ils se séparent. Ira et Anton accompagnent Boris, dont aucun d'eux n'est heureux, mais pour des raisons différentes. Anna, finalement malade des pleurnicheries, propose à elle et Marina d'échanger avec Ira et Anton. Très diplomatique.

Tout le monde est sur la route principale menant au village, qui, si les militaires reviennent, sera probablement la route sur laquelle ils se trouvent. Un détour est proposé, mais Anna refuse et prend à la place la voie la plus rapide. Au bout d'un moment, sa voiture commence à fumer et tombe en panne. Pendant que cela se produit, nous voyons les militaires revenir à la maison et découvrir leur camarade mort. S'ils n'étaient pas fous avant, ils le seront certainement maintenant.

Boris est furieux que Sergey n’ait pas de câble de remorquage pour traîner la voiture d’Anna jusqu’à la station-service la plus proche pour la remplir du bon diesel. Boris et Lyonya discutent de leur destination, à plusieurs kilomètres au nord du lac. Lyonya affirme qu’il n’a pas non plus de câble de remorquage – il l’a laissé avec le VTT après la chasse. Il part pour le récupérer, emmenant Marina et Polina avec lui. Bien sûr, il mentait sur le câble de remorquage pour lui donner une excuse pour partir – il pense que le groupe est inutile et ne réussira pas.

Marina doit sortir et faire pipi et emmène Lyonya avec elle, ce qui s'avère être un coup de chance. Polina aperçoit l'éblouissement des phares venant vers eux, et tous les trois sont capables de se cacher avant l'arrivée des militaires. Ils se dirigent vers les bois pour les chercher. Une autre séquence tendue. Ils ne trouvent personne. Sanya est leur chef et il est furieux que son frère ait été tué. Il n'hésite pas non plus à se replier sur ses propres hommes. Quand il va trop loin, l'un des autres, Lekha, lui tire dessus et son corps se balance juste devant l'endroit où se cachent Lyonya, Marina et Polina. Lekha tire également sur l'homme que Sanya attaquait afin qu'ils puissent dissimuler ce qui s'est passé lorsqu'ils reviennent à la base. La camaraderie ne semble pas être une priorité parmi les militaires russes.

Ira raconte à Sergey qu'elle a enfermé sa mère hors de son appartement. Anna et Boris écoutent à la radio. Boris essaie de couper quand Sergey commence à lui promettre qu'il sera toujours là pour elle – Anna entend quand même. Je suis sûr que cela fera des merveilles pour leur relation déjà éprouvante. Lyonya radios en disant qu'il a la remorque et demande un ramassage. Sergey essaie d'y aller seul, mais Anna et Misha insistent pour venir aussi. Quand ils se connectent tous, il est évident qu’ils fuyaient. Ira n'en fait pas un secret et insiste sur le fait qu'ils ne devraient pas tous les serrer dans leur voiture. Lyonya propose de les déposer dans une station-service voisine, ce qui semble être un juste compromis.

À la station-service, cependant, il est évident que personne ne les aidera. Misha est catégorique sur le fait que tout le monde peut s'adapter, et Sergey sort pour les récupérer, tout comme cela commence principalement dans la foule. Quelqu'un est peut-être infecté et un autre homme le poignarde, provoquant le chaos. Tout le monde part, laissant Lyonya, Polina et Marina derrière. Le type infecté a laissé sa voiture derrière lui, mais ils ne peuvent pas l'utiliser pour des raisons évidentes. Lyonya paie le préposé de la gare pour les laisser entrer.

Le préposé devient rapidement effrayant avec Polina et essaie de lui donner de la vodka. Lyonya lui tient tête, pas tout à fait convaincante, alors le gars sort un fusil de chasse et le jette. Dehors, Sergey arrive pour les récupérer. Il mentionne qu'ils doivent remplacer le carburant, et Lyonya a maintenant une idée pour cela. Ils attaquent la station-service. À l’extérieur, Misha examine le cadavre du soi-disant homme infecté et détermine qu’il n’était pas du tout infecté, ce qui signifie que sa voiture est désormais disponible.

Boris explique où ils vont: vers une île au milieu d’un lac où un bateau abandonné a échoué. Il s'y rend depuis des années et l'a rendu vivable. Il y a de la place pour tout le monde. À la radio, ils entendent un homme tousser. Il dit qu’il s’appelle Igor et qu’il est infecté. Il ne connaît aucune prière et veut que quelqu'un prie pour lui. Boris et Misha prient pour lui. C’est une façon triste et mélancolique de clore cet épisode.

Notes du survivant:

  • Il y a beaucoup d'éclairage vert efficace de type vision nocturne dans cet épisode.
  • Le temps commence à jouer un rôle ici. Le diesel a gelé, ce qui limite la distance que les voitures peuvent parcourir, et tout le monde est extrêmement froid. Attendez-vous à ce que cela devienne encore plus important à mesure que les choses avancent.

Merci d'avoir lu notre récapitulatif de To the Lake saison 1, épisode 2. Pour plus de récapitulatifs, de critiques et de fonctionnalités originales couvrant le monde du divertissement, pourquoi ne pas nous suivre sur Twitter et aimer notre page Facebook ?

Jonathon Wilson

Jonathon est le co-fondateur de Ready Steady Cut et est rédacteur en chef et critique en chef du point de vente depuis 2017.

Le post To the Lake saison 1, récapitulatif de l'épisode 2 – le voyage commence est apparu en premier sur Ready Steady Cut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici