Ce récapitulatif de La Révolution saison 1, épisode 4, «Chapitre quatre – Les bourreaux», contient des spoilers. Vous pouvez consulter nos réflexions sur l'épisode précédent en cliquant sur ces mots.

Le mot du jour est «faim». Ceci, vous voyez, est la malédiction des sang-bleus. Vous pourriez obtenir un pouvoir surhumain et une immortalité, mais vous devez également manger votre prochain à intervalles réguliers juste pour garder une quille égale. Ceci est abordé tout en haut de La Révolution épisode 4 par Donatien, qui mange en désordre le visage d'un codétenu.

Cela n’est pas de bon augure pour Albert, et Oka le sait. Ces deux-là ont une amitié chaleureuse qu’il sera intéressant de voir se développer. Albert semble certainement gérer son «infection» différemment de tout le monde que nous avons vu jusqu'à présent, du comte à Donatien. Oka a de toute évidence une certaine connaissance des tenants et aboutissants, mais quelles sont ses capacités et quelles pourraient être les limites du sang bleu, tout le monde peut deviner à ce stade.

L'évasion de la prison dans l'épisode précédent a causé des problèmes assez sérieux au Camp Nobility. Edmond – c’est tout! – vous vous rappellerez s’être fait trancher la main par Marianne, et nous le rattrapons dans «Chapitre quatre – Les bourreaux» en cautérisant la blessure, ce qui n’a pas l’air tout à fait agréable. Charles, quant à lui, a une abeille géante dans son bonnet à propos de toute l'affaire et supervise les choses personnellement. La gendarmerie est dans ses mauvais livres, tout comme Elise, qui lui donne le nom de Marianne mais rien d’autre, et laisse également entendre qu’elle sait que les hommes de Charles ont attaqué l’entraîneur de son père.

. Je me demande quelle direction prend la série avec Madeleine à ce stade – est-elle une sorte de devin? Quelle est la pertinence de son mutisme? Sa facilité avec les rêves et autres la relie-t-elle d'une manière ou d'une autre à Oka, qui a permis à Joseph de vivre le même genre de visions? Questions!

En parlant de Joseph, il est retenu captif par un Edmond très irrité et la gendarmerie, bien qu’ils l’ont finalement laissé partir. Il se réveille plus tard dans l'église et parle avec le père Maxence, puis avec Elise et Ophélie. Étant donné que la «maladie» du sang bleu est de plus en plus connue à ce stade, au moins, elle peut être discutée ouvertement. Joseph expose les symptômes, qui sont étrangement similaires aux diverses prédictions de Madeleine. Fidèle à son habitude, elle n’a rien de plaisant à dire à Joseph, révélant que son ami va mourir ce soir. Cela s'avère être vrai, même si le mot «ami» est un peu vague dans ce contexte.

Il est temps de dire au revoir au Père Maxence dans La Révolution saison 1, épisode 4. Il a bien rempli son but, mais maintenant son but est de mourir. Alors qu'il se faufile dans les passages de l'église et rencontre finalement le comte, il semble que son destin soit scellé sur-le-champ, mais pas tout à fait. Maxence et le comte jouissent d'une confession en quelque sorte, le comte insistant sur le fait que tôt ou tard, tous les nobles lui ressembleront beaucoup. Exemple concret: Donatien, qui se présente et enfonce aussitôt ses dents dans le cou du père Maxence.

Question! Vraisemblablement, le comte est infecté depuis des lustres, et pourtant il a ici une conversation parfaitement raisonnable sur la politique française, tandis que Donatien a été infecté depuis environ cinq minutes et s'est pour une raison quelconque transformé en un camp de fou furieux, déjà plus vampire que l'homme. Avons-nous eu jusqu'à présent la confirmation que le sang bleu provoque des changements de comportement au-delà de la faim croissante évidente? Ou est-ce que La Revolution essaie simplement de positionner Donatien comme un méchant flamboyant pour son propre amusement? J'ai l'impression qu'il ne suit pas ses propres règles ici.

Le prochain sur le billot est le comte lui-même, qui a également été long à venir. Juste avant son exécution, nous apprenons quelques choses importantes concernant tout le complot de sang bleu et Louis XVI, et aussi que la seule façon de tuer un sang bleu est de lui couper la tête. Ainsi, Donatien et Charles décapitent le comte.

Joseph et Elise ont peu de temps pour pleurer leurs pertes respectives. Le père Maxence expire rapidement dans les bras de Joseph, tandis que Madeleine repère le sang bleu sur le poignet de son père décédé. Même les habitants n'ont pas le temps de pleurer le comte, puisque la cérémonie en son honneur est interrompue par Donatien, vêtu d'un ensemble floral complet, qui prend le pouvoir pour lui-même.

Merci d'avoir lu notre récapitulatif de La Révolution saison 1, épisode 4, «Chapitre quatre – Les bourreaux».

Pour plus de récapitulatifs, de critiques et de fonctionnalités originales couvrant le monde du divertissement, pourquoi ne pas nous suivre sur Twitter et aimer notre page Facebook?

Jonathon Wilson

Jonathon est le co-fondateur de Ready Steady Cut et est rédacteur en chef et critique en chef du point de vente depuis 2017.

Le récapitulatif de la saison 1 de la Révolution, épisode 4 – «Chapitre quatre – Les bourreaux» est apparu en premier sur Ready Steady Cut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici